Au frais, au pied de la corolle de Nantes


Une corolle géante vient de pousser rue Paul-Nizan, au croisement du boulevard Babin-Chevaye sur l’
île de Nantes. Expérimenté par la Samoa dans le cadre de son plan climat, le mobilier est conçu par la startup parisienne Urban Canopee. « Nous voulons rafraîchir les villes par le végétal, indique Elodie Grimoin, sa directrice générale et co-fondatrice. Les corolles sont installées dans des zones minéralisées où il n’est pas possible de planter des arbres. » 

50 m2 d’ombrage

Sur la structure modulaire, réalisée en matériaux composites, s’accrochent des plantes grimpantes. D’ici 2 à 3 ans, la renouée d’aubert et la clématite des montagnes auront recouvert l’ensemble de la corolle offrant ainsi une oasis de verdure en cœur de ville. « Pour 1 m2 de surface occupée au sol, le mobilier offre 50 m2 d’ombrage. L’évapotranspiration des plantes vient également rafraîchir l’air ambiant. Un banc circulaire permet de profiter de cet îlot de fraîcheur. »

Plus d’infos 

close

Abonnez-vous à notre newsletter !

Les commentaires sont fermés.