Camarade, le BIB te souhaite un 1er mai bien vivant !

Les urgences en souffrance : le personnel hospitalier est en grève depuis mardi 4 juin. (Le Télégramme/Sophie Paitier)

C’était avant la pandémie en juin 2019

Le personnel des urgences du centre hospitalier de Bretagne Atlantique, à Vannes, a rejoint le mouvement de grève national. Depuis mardi 4 juin, le personnel soignant gréviste, mais toujours à son poste, affiche sur sa blouse un autocollant « en grève » ou un brassard noir. Le service des urgences a toujours autant de mal à absorber un afflux de patients toujours plus important. « Il y a un manque de médecins généralistes, un afflux de patients, en lien avec la médecine de ville et l’organisation de la permanence de soins », dénoncent les représentants syndicaux CGT.

« On manque de lits d’hospitalisation. Les patients passent des heures sur les brancards, en attendant de voir un médecin, ou d’être hospitalisé. Les locaux ne sont pas adaptés. Le matériel est usé. Le personnel aussi. On demande des moyens supplémentaires ».

https://www.letelegramme.fr/morbihan/vannes/vannes-urgences-ca-craque-aussi-06-06-2019-12304601.php

close

Abonnez-vous à notre newsletter !

Les commentaires sont fermés.