A lire en ligne : Pour une apologie du banc public

Essai sur le rôle des bancs publics dans l’espace public. Travail de recherche Master 2 géographie sociale (2004-2005) / version corrigée en 2009.
Open publication

Extrait de la conclusion générale :

Cette apologie de la dispersion des bancs publics sur l’espace public est à prendre au sens large, parce que nous savons que l’absence de banc n’empêche pas complètement les hommes et les femmes de vivre la ville à leur manière, de s’arrêter et de s’asseoir s’ils le désirent. Le contrôle (indirect) qui s’effectue à travers la gestion des bancs, même si on en ressent les effets, peut encore être déjouer, parce que, si on peut espérer que rien ne contredira Hegel, « l’air de la ville rend libre » …

close

Abonnez-vous à notre newsletter !

Les commentaires sont fermés.